Améliorer sa récupération pour optimiser ses performances

Durant vos séances d’entrainement, votre organisme subit un stress important. Si l’activité physique est essentielle pour se maintenir en forme, respecter votre rythme et alterner avec des périodes de récupération permet à votre corps d’assimiler l’effort généré et améliorer vos capacités. Il existe plusieurs formes de récupération, qu’elle soit active ou passive, elle vous permet de développer vos performances et optimiser votre endurance. Voici quelques conseils pour éviter les risques de blessure de fatigue et aider votre organisme à récupérer après le sport.

Pourquoi est-il important de bien récupérer après le sport

Lorsque vous pratiquez une activité sportive, vos muscles, vos organes et tout votre organisme sont soumis à un rythme intense. Pour produire l’énergie dont il a besoin, votre corps va puiser dans ses réserves de glycogène (sucre) qui constituent la réserve énergétique du sportif. En parallèle, la transpiration qui permet de réguler la température corporelle engendre une perte d’eau importante. Ces réactions naturelles permettent à l’organisme de s’adapter durant toute la durée de la séance. Mais d’autres réactions, toutes aussi naturelles, provoquent des micro-lésions musculaires et la production de substances toxiques qu’il est essentiel d’éliminer. En effet, durant l’effort les muscles produisent des lactates, également appelés acides lactique qui représentent des déchets naturels.

Voilà pourquoi vous avez besoin de récupérer après une séance d’entrainement.

Que se passe-t-il lorsque votre organisme récupère après le sport

Les bénéfices de la récupération après le sport sont multiples, elle permet notamment de reconstituer les réserves énergétiques, mais assure également les points suivants :

  • les muscles se détendent et les tensions diminuent
  • la régénération est favorisée et accélérée
  • le rythme cardiaque ralenti, la circulation sanguine et la respiration s’apaisent
  • l’évacuation des acides lactiques
  • la réduction du risque de courbatures

Le corps retrouve son rythme régulier et se relaxe. C’est également à ce moment que les performances physiques sont assimilées et optimisées.

Les différents type de récupération

Il existe deux types de récupération, chacune apporte ses bénéfices et favorise la régénération de l’organisme.

La récupération active

Après l’entrainement, la récupération active représente une séance d’activité lente de dix à quinze minutes. Durant cette étape, le débit sanguin est maintenu à un rythme permettant le drainage des déchets. Quelques longueurs de natation, de la marche ou un peu de footing lent vous aideront à réduire les risques de courbatures.

La récupération passive

Dans les heures qui suivent l’effort physique, la récupération passive permet d’éviter les raideurs musculaires. Les étirements, les massages et le sommeil sont d’excellents moyens d’aider votre organisme à se régénérer.

Comment optimiser la récupération ?

Ne négligez pas la récupération, votre corps a besoin de mouvement mais également de repos. Les patchs STIMCARE vous aident à trouver l’équilibre. Composé d’oxydes minéraux naturels, le patch agit comme un miroir et renvoie les infrarouges émis naturellement par le corps. Cette concentration favorise la micro circulation sanguine et permet de drainer les toxines présentes dans l’organisme.

Les patchs STIMCARE sont non transdermiques et non chauffants, efficaces pour développer vos performances !

1/ Si vous démarrez le sport ou souhaitez augmenter d’intensité, nous vous conseillons des points d’équilibration généraux qui régulent l’activité du système nerveux centrale. A savoir, un demi patch sur la face interne de chaque poignet et un demi patch sur la face antérieure de chaque pied, entre le 4e et le 5e métatarses (cf. photos ci-dessous).

Points situés sur la face interne de chaque poignet
Points situés sur la face antérieure de chaque pied, entre le 4e et le 5e métatarses

2/ SI vous avez des zones plus faibles que d’autres, en cours de rééducation ou une vieille entorse, nous vous conseillons de patcher ces zones afin d’éviter la boiterie et faire de bons gestes. Ainsi, l’organisme ne compense pas pendant l’effort et la récupération secondaire n’en est que meilleure.

Pour conclure, afin d’optimiser votre récupération physique globale et améliorer vos performances sur le long terme, pensez à utiliser les patchs STIMCARE. Laissez- vous guider par les tutos vidéos pour poser vos patchs sur les points clés et obtenir une stimulation optimale. En cas de doute ou pour toute question, contactez un professionnel à votre écoute à : sante@stimcareonline.com.