Entorse de la cheville, comment faire pour se rétablir ?

L’entorse de la cheville est une blessure assez courante, en particulier chez les personnes pratiquant une activité sportive. On estime à près de 6 000 par jour, le nombre de consultation orthopédique impliquant une entorse de la cheville en France. Légères ou graves, les entorses peuvent être particulièrement douloureuses et nécessiter plusieurs mois de récupération. La bonne nouvelle c’est qu’il existe des solutions de traitements basés sur des soins auto-administrés et des remèdes naturels. Le patient peut les appliquer avec le suivi de son médecin/thérapeute pour accélérer la guérison et réduire le risque d’entorse de cheville et de récidive.

Entorse de la cheville : qu’est-ce que c’est ?

L’entorse de la cheville est une pathologie qui affecte les ligaments et les tendons de l’articulation de la cheville. Ces ligaments sont des tissus fibreux solides qui permettent de relier les os de la cheville aux os de la jambe et jouent un rôle stabilisateur pour la cheville. Plus concrètement, l’entorse va résulter d’un affaiblissement ou déchirure d’un ou plusieurs ligaments de la cheville.

Quelles sont les causes et facteurs favorisant l’entorse de la cheville ?

Une entorse se produit généralement lorsque les articulations de la cheville sont fortement sollicitées ou lorsque les ligaments sont forcés au-delà de l’amplitude de mouvement normal qu’ils peuvent supporter. La cheville sort alors de sa position normale provoquant un étirement ou une lésion (partielle ou totale) des ligaments. Plusieurs causes et facteurs peuvent favoriser cette blessure au niveau de votre cheville. Parmi les plus courantes on peut évoquer :

  • Une torsion brutale de la cheville du fait d’une chute ou d’un accident
  • Un atterrissage maladroit sur le pied après un saut
  • Un faux pas sur un terrain irrégulier ou glissant
  • Un accident pendant un exercice physique
  • Une mauvaise condition physique
  • Une blessure antérieure à la cheville
  • Le port de chaussures inappropriées

Les symptômes d’une entorse de la cheville

Les symptômes caractéristiques d’une entorse de la cheville varient plus ou moins en fonction de la gravité de la blessure et des circonstances dans lesquelles elle est apparue. De manière générale, elles peuvent inclurent les symptômes suivants :

  • Une douleur au niveau du pied affectée qui peut être soit modérée, soit violente et intense
  • Des gonflements de taille variable
  • Une mobilité restreinte de l’articulation de la cheville
  • L’instabilité de la cheville et l’incapacité à tenir debout sur le pied touché.

 

Quels traitements pour soulager une entorse de la cheville ?

Le traitement d’une entorse de la cheville dépend en grande partie de la gravité de la blessure. L’objectif du traitement est globalement de réduire la douleur et l’enflure, de favoriser la guérison du ligament et restaurer les fonctions de la cheville. Tout cela est rendu possible par des soins auto-administrés à domicile et des remèdes naturels que vous pourrez appliquer, sur recommandation de votre médecin/thérapeute.

●      Observer le repos

En cas d’entorse du pied, le repos de la cheville est capital pour accélérer la guérison. Nous vous conseillons d’éviter les mouvements susceptibles de causer la douleur et un œdème. L’idéal est de porter une attelle pour aider à stabiliser la zone affectée. Comprenez qu’une tentative précoce de marcher, reprendre du sport ou d’autres activités augmentera le risque d’aggravation de votre blessure durant les premiers jours.

●      Comprimer la cheville avec des attelles ou bandages de stabilisation

En cas d’entorse, la compression de la cheville peut aider à stabiliser l’articulation blessée et diminuer l’œdème. Utilisez un bandage élastique pour comprimer la cheville sans toutefois trop serrer au risque de provoquer des engourdissements.

●      L’élévation de la cheville

Surélever la cheville est conseillée pour réduire l’accumulation de liquide dans l’articulation de la cheville. Une telle mesure va non seulement vous aider à soulager l’enflure mais aussi atténuer la douleur que vous ressentez. Lorsque vous êtes assis ou au repos, servez-vous d’un oreiller ou d’un repose-pied pour maintenir le pied et la cheville en élévation.

●      L’application de froid

L’utilisation de froid peut avoir un effet positif sur votre traitement en diminuant la douleur et en favorisant la rétraction de l’œdème. A appliquer dès que possible. Afin de favoriser un apport sanguin adéquat, il est conseillé de mettre de la chaleur autour du mollet pendant l’application de la glace sur la cheville.

●      Massage et huiles essentielles

En cas d’entorse de la cheville, le massage peut aider à soulager la douleur en favorisant le flux sanguin vers la zone de l’entorse. Pour les symptômes moins sévères, un massage doux avec de l’huile essentielle de gaulthérie par exemple peut aider à drainer les œdèmes, réduire le gonflement et atténuer la douleur.

●      Les patch STIMCARE

Les patchs STIMCARE peuvent être utilisés en complément des séances d’ostéopathie pour soulager les entorses ligamentaires au niveau de la cheville. Basés sur l’oxydo-réflexion, les patchs ont vocation à améliorer la microcirculation locale et favoriser un meilleur échange cellulaire. Ce qui permet d’accélérer le processus de drainage et de cicatrisation des lésions des ligaments, mais aussi d’apaiser les tensions et soulager la douleur au niveau de l’articulation de la cheville de manière naturelle.

En plus de la zone perturbée, les patchs ont également un effet  intéressant en venant stimuler les muscles extrinsèques du pied, que sont le tibial postérieur et le tibial antérieur. Ces deux muscles pilotent véritablement la cheville et leur interconnexion avec la zone ligamentaire lésée permet d’éviter les boiteries, en permettant à la personne de se sentir plus sûre sur ces appuis. Voir tutoriel proposé : Soulager la gêne fonctionnelle de la cheville.

Soulager la gêne fonctionnelle de la cheville.