Tendinopathie des fibulaires, comment apaiser les perturbations des tendons ?

Comme de nombreux troubles musculo squelettiques, la tendinopathie des fibulaires est une pathologie souvent très douloureuse qui impacte lourdement le quotidien des personnes qui en souffrent. L’une des principales missions des tendons fibulaires est de stabiliser l’équilibre de la cheville, c’est pourquoi leur inflammation peut-être aussi invalidante, particulièrement pour les sportifs. De plus, non traitées, ces perturbations peuvent engendrer des lésions importantes au niveau des tendons. Pour soulager l’inflammation de façon durable, il est essentiel de déterminer l’origine de la perturbation. Le traitement de la douleur n’en sera que plus efficace. Pour cela, privilégiez des solutions naturelles et simples à utiliser, en voici quelques-unes.

La tendinopathie des fibulaires c’est quoi ?

La cheville est une articulation soumise à de lourdes pressions puisqu’elle supporte le poids du corps et maintient son équilibre. Sur la partie latérale externe, on retrouve les tendons fibulaires. Également appelés tendons péroniers, ils passent par la gouttière rétro-malléolaire pour rejoindre ensuite les orteils. Le tendon du muscle long fibulaire rejoint le premier métatarsien et le tendon du muscle court rejoint le cinquième métatarsien. Ils jouent un rôle de stabilisateur dynamique et interviennent activement lors de la flexion plantaire et de l’éversion.

Les tendons fibulaires sont donc indispensables pour assurer l’équilibre et la stabilité de la cheville. Mais cette fonction peut être perturbée en cas de tendinopathie. Un choc important ou la répétition des microtraumatismes sont généralement à l’origine de l’inflammation. La douleur apparaît sur le côté de la cheville, les mouvements deviennent difficiles tout comme la course et la marche. Le simple poids du corps sur le pied est compliqué et douloureux.

Pourquoi les tendons fibulaires s’enflamment ?

Les sportifs sont particulièrement sujets à l’inflammation des tendons fibulaires. Certaines activités comme le football, la danse ou le rugby sollicitent le mouvement du pied de manière importante et répétée. Les sports outdoor comme le trail, imposent de fortes contraintes mécaniques lors de la course sur un sol naturel et favorisent les risques de lésions. Les tendons fatiguent et finissent par s’enflammer.

D’autres pathologies peuvent être à l’origine de la tendinopathie des fibulaires, c’est le cas notamment des rhumatismes. Les personnes ayant un pied naturellement creux peuvent constater une inflammation des tendons fibulaires.

Enfin, des chaussures inadaptées peuvent intervenir dans l’apparition des troubles de la cheville.

Comment reconnaître une tendinopathie des fibulaires ?

Le premier symptôme d’une tendinopathie des fibulaires reste la douleur. Principalement localisée sur le côté de la cheville, elle contraint généralement à l’arrêt de toute activité. On peut voir apparaître également :

  • une boiterie plus ou moins importante
  • une sensation d’instabilité de la cheville
  • des entorses à répétition
  • une marche difficile sur un terrain accidenté ou irrégulier

Quels que soient les symptômes, il est essentiel de consulter rapidement un médecin spécialisé pour déterminer l’origine de la perturbation. Non prise en charge, la tendinopathie des fibulaires peut s’aggraver et provoquer des lésions plus importantes.

Comment soulager naturellement les tendons fibulaires ?

La douleur peut être importante et souvent invalidante, la priorité est donc de réduire rapidement l’inflammation. Pour cela, il existe des solutions naturelles et très simples à mettre en place rapidement. Voici nos conseils :

  • le repos et des massages : commencer par mettre la cheville au repos en stoppant l’activité sportive. Profitez-en pour effectuer des massages en appliquant de l’huile essentielle de gaulthérie largement reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires.
  • l’Arnica montana : cette plante sauvage de haute altitude a toute sa place dans l’armoire à pharmacie des sportifs. En cas de traumatisme direct, prendre 1 dose d’Arnica 5 CH à 9 CH à faire fondre sous la langue, puis prendre 5 granules d’Arnica montana 5 CH à 9 CH toutes les heures. Les prises sont à espacer avec les améliorations. La prise précoce d’Arnica permet de réduire très efficacement les douleurs musculaires.
    L’huile de massage à l’Arnica permet également de soulager l’inflammation musculaire et apaise les tensions.
  • la cryothérapie : des séances de cryothérapie peuvent permettre de réduire le gonflement et d’apaiser la douleur.
  • les patchs STIMCARE : les patchs STIMCARE agissent directement sur l’inflammation. Leur composition naturelle permet de renvoyer comme un miroir les infrarouges émis par le corps. Cette concentration améliore la circulation sanguine et optimise l’apport en oxygène. Les toxines accumulées sont drainées et la zone dégonfle. Très simples à utiliser, les patchs STIMCARE permettent d’agir en préventif comme en curatif. Pour soulager les tendons fibulaires, suivre le tuto « Soulager la cheville (gêne externe) » :
Photo de la pose du patch pour soulager l'entorse externe de la cheville
TUTO : “Soulager la cheville (gêne externe)”

Les tendons fibulaires sont soumis à rude épreuve notamment chez les sportifs. La tendinopathie des fibulaires est une pathologie douloureuse et invalidante qu’il faut prendre en charge rapidement. Les patchs STIMCARE permettent d’agir efficacement pour retrouver plus de mobilité sans perturbation.